Envie de participer ?

C’est en septembre 1960 que la section cross-country de l’ESMGO voit le jour.
Pourtant, c’est en mars 1961 que va s’officialiser la création sous l’impulsion de Jean Hervieu, adjoint au maire chargé des sports, le premier président et de Gaëtan Martineau, fondateur et entraineur.
1962, Jean Hervieu devient président de l’ESMGO et Gaëtan Martineau, président, entraineur officiel de la section d’athlétisme. L’année suivante, Gaëtan passe le relais à Georges Duduit après la fusion avec Marcel Gondouin (ACBB) et l’Entente Croix Bleue d’Orcher (ECBO).
Danièle Le Moal arrête la compétition pour rejoindre son entraineur comme associé pendant près de 30 ans.
le IVe Cross municipal, le cross des commerçants et le 1er Cross des Syndicats sont organisés la même année.

L’esprit de la section
déjà s’instaure l’esprit du club : faire participer les parents pour qu’ils aident à l’encadrement des jeunes. Rappelez vous de Mesdames Artu, Desporte, Danièle Le Moal, Chambrellan, Rynders, Dudouit, Mauconduit. Sans oublier Messieurs Dudouit, Rousselin, Bouzzoni, Artu, Rynders, Deporte, Mauconduit, Ibersien, Péligrin, Le Moal, Jean, Gruchy, Neveu, Morel, Besnard, Paul Gilbert ...
de 1962 à 1966, les succès sportifs sont importants pour la section en région parisienne. Quatre noms vont marquer la création de la piste Arthur Fleury indispensable aux athlètes Gonfrevillais : Marcel Fenêtre (CTR), Jacques Eberhard maire, Jean Hervieu adjoint en charge des sports, Gaëtan Martineau éducateur sportif. Les installations, à cette époque, sont sommaires mais l’enthousiasme "aux quatres saisons" reste inamovible.

Horion : Un homme au service du sport
en 1971, Michel Horion, suivant son fils Hervé, entre au service de la section en qualité de président. un poste qu’il occupera jusqu’en ... février 2001.
durant ces trentes années, il oeuvrera à l’OMS, à l’omnisport, à la FSGT, à la FFA, au comité Maritime et Départemental, à la ligue (LHNA).

l’homme se met entièrement au service des athlètes, de son sport. un engagement qui lui valu de multiples distinctions dont la médaille d’or de la jeunesse et sports. c’est grâce en partie à son travail que l’esprit Gonfrevillais a gagné en confiance, en crédit. les jeunes des années "70" sont devenus dans son sillage à leur tour, entraineurs : Marc Guérin, Hervé Horion, Claude Dufils, Marc Amouriq, Jean Louis Laporte et la regréttée Danièle Le Moal qui l’épaulera jusqu’en 1997.

Un vice-champion olympique à Atlanta
en 1981, après dix années de discussions avec le maire Jacques Eberhard et son successeur Marcel Le Mignot, la piste six couloirs est crée. en 1991 : la tour de chronométrage est construite. le club, dans la foulée, organise les fédéraux FSGT en juin de la même année. avec l’arrivée de Jacques Merien, c’est la moitié de l’équipe masculine qui se sélectionne en pré-nationale et régionale 1 pour les féminines. Antoine Delaune inscrit son nom dans l’histoire de l’olympisme à Atlanta, en devenant vice-champion handisport au disque.
l’esprit d’encadrement, d’engagement des parents sont marqués par des acteurs incontournables tels que Francoise Ménard, Thierry Collignon, Joël Chéron ainsi que des athlètes qui apportent dans la formation, leur contribution : Claude Adaine, Loîc Laporte, Céline Lobry.

Labéllisé
l’école d’athlétisme, emmenée par Marc Guérin depuis 1982, devient la meilleur du CMA (1997, 1998, 1999, 2000, 2001), du CDA (2000). le club est labéllisé R+4 la même année. Jacques Merrien, le président depuis février 2001, s’appuie sur l’expérience de ces prédécesseurs pour emmener, plus loin encore, le club au couleur noir et rouge.
la volonté de former les sportifs de demain, le dynamisme de l’équipe, les projets nombreux, les objectifs à atteindre avec le soutien de la municipalité, donnent toute la dimension de cette section "pas comme les autres".
sport individuel, certes mais un sacré esprit d’équipe.

cela doit continuer, sans jamais manquer de souffle !